Les barrières et clôtures sont des dispositifs de mobilier urbain qui s’implantent de manière temporaire pour délimiter une zone de travaux. Plusieurs signalisations de prévention accompagnent très souvent l’installation de barrières de chantier. Cela permet de prévenir les riverains qu’il y a un éventuel danger. Ces derniers adaptent ainsi leurs mouvements alentour en fonction des besoins.

Barrières/clôtures de chantier ou barrières TP ?

Encore appelée barrière TP, la barrière ou clôture de chantier est un dispositif de sécurité qui fait fonction de clôture.

Pour plusieurs objectifs

La barrière permet de délimiter et contrôler l’accès aux chantiers ou zones de travaux. Elle s’utilise toujours de façon temporaire. La barrière de chantier est couramment employée pour :

  • Délimiter les espaces de chantier ;
  • Garantir la sécurité de personnes alentours et de passage ;
  • Protéger les zones de chantier.

Mode d’emploi des barrières et clôtures de chantier

La barrière de chantier est souvent utilisée pour créer et délimiter des zones d’accès interdites au public. Dans d’autres cas, elle est installée pour limiter l’accès. Elle permet de sécuriser les chantiers et de protéger les ouvriers. Celle-ci est mise en place pour ne pas être importuné ou dérangé pendant le travail.

Les clôtures interdisent aussi l’accès aux personnes non autorisées d’une zone : (des voleurs, des riverains, des petits curieux…). La barrière sert à éviter les mauvaises chutes et les intrusions non souhaitées. Cet équipement urbain permet d’empêcher les accidents dus à des défauts de chaussée.

Les collectivités, entreprises privées et particuliers peuvent se servir des clôtures de chantier. Il est toutefois nécessaire de mettre en place une signalétique particulière autour du chantier concerné. Dans ce but, il faut implanter plusieurs panneaux de signalisation et des composants de signalisation de position.

La réglementation des barrières et clôtures de chantier

Le plan d’implantation des chantiers oblige les constructeurs à protéger et sécuriser l’ensemble des zones de travaux. Elles doivent être clôturées pour accroître la sécurité des ouvriers et des autres usagers. L’implantation desdites barrières est réglementée sur la voie publique. Elle permet d’assurer la sécurité de tous les usagers (professionnels et riverains).

Les mesures qui encadrent l’assemblage des barrières sont énumérées par un arrêté préfectoral. Une barrière TP doit être accompagnée par une signalisation verticale ou horizontale selon le lieu d’implantation, mais aussi du danger du chantier : signalétiques, cônes de chantier et panneaux de signalisation temporaires.

Le Code de la route encadre d’une part l’agencement et l’implantation des mobiliers urbains temporaires. Il faudra le respecter pendant la mise en place de vos barrières. Les avantages de la barrière de TP :

  • Mise en place relativement simple ;
  • Démontage rapide ;
  • Durable et réutilisable ;
  • Faible coût et haute visibilité ;
  • Utilisable pour plusieurs types d’aménagements.